Le mot des élus du groupe minoritaire Ligné Avenir

Contact : Olivier Grillet et Michael Potard / ligne44.avenir@gmail.com / https://plus.google.com/collection/EoSZgB

Le mot des élus du groupe minoritaire Ligné Avenir

Retrouvez toutes les communications de la minorité municipale en cliquant ici.

Dans les communes de plus de 3500 habitants, la minorité municipale a droit à un espace d’expression dans les supports de communication en lien avec les réalisations et la gestion du conseil municipal.Aussi, depuis le 1er septembre 2016, le conseil municipal a décidé de mettre en conformité son règlement intérieur avec les dispositions du code général des collectivités territoriales. Actuellement, cet espace d’expression se matérialise dans le magazine municipal et sur le site web de la commune. Le règlement définit la taille et les caractéristiques de cet espace (1600 signes, espaces compris, hors titre, contact et signature, ce qui est supérieur à ce que proposent bien d’autres communes). Aucune communication n’est censurée si cette dernière respecte les règles de publication définies. Dans le cas contraire, il est demandé à la minorité de modifier son texte. D’autre part, la fréquence d’expression, y compris sur le site web, sera conforme à celle de la périodicité du magazine municipal. Enfin, l’opposition aura la possibilité de mettre sur le site web (www.ligne.fr) un article différent de celui publié dans le support écrit, mais avec les mêmes règles de publication définies. 

 

Tribune Libre (Ligné Info n°115)

Le forum associatif et la Fête du Mouton ont de nouveau montré la vitalité des bénévoles oeuvrant sur la commune : bravo et merci à toutes et tous pour cet investissement et ces moments conviviaux de partages et d’échanges. Place désormais à la rentrée après un été qui, nous l’espérons, aura permis à chacun(e) de se ressourcer. Certaines annonces politiques (notamment la suppression de la taxe d’habitation) devraient avoir un impact sur les finances communales et donc sur les tarifs et les services communaux. Raison de plus pour être plus rigoureux dans les prises de décisions relatives aux projets à venir à Ligné, notamment lorsqu’ils manquent de visibilité financière. En démocratie, chacun(e) doit pouvoir s’exprimer librement sur l’ensemble des sujets, avec son analyse de la situation, ses convictions, et ceci en toute liberté et sans crainte. Savoir rester soi-même,en portant une vision et des positions qui peuvent parfois être différentes de la majorité municipale, mais aussi parfois complémentaires, dans l’intérêt de tous(tes) : ce sont là des principes que nous continuons d’appliquer au sein du conseil municipal. À l’opposé de la pensée unique, la confrontation d’idées, le respect de l’autre et des décisions prises collégialement sont des richesses que les élu(e)s ont également le devoir de faire vivre au nom de l’ensemble des concitoyens(ne)s de la commune de Ligné. Bonne reprise à toutes et à tous, et à votre disposition pour toute rencontre ou échange.

Tribune libre (Ligné Info n°114)

Les Lignéen(ne)s, mobilisé(e)s, ont voté massivement à la Présidentielle (86 % au 1er tour et 80 % au 2nd tour), signe de leur intérêt politique. Au 2nd tour, le Front National a fait 30 % à Ligné, score incompréhensible s’agissant d’un parti d’extrême-droite dont tout le monde connaît la propension à jouer sur les peurs, pour attiser les haines. Les électeurs(trices) ont souhaité pour la France un changement des pratiques et comportements politiques, une concertation et mutualisation des compétences, dans l’intérêt collectif, sans crainte des débats contradictoires. À Ligné, nous sommes encore étonnés de ne pas être intégrés à la réflexion en cours sur les circuits locaux et la restauration municipale. Pourtant membres de la commission pilotant le travail, on refuse notre participation, sans raison. Cela ne nous empêche pas de répéter notre position : le seul objectif des circuits locaux, pas forcément sains, n’est pas suffisant. La véritable ambition est celle des produits locaux, de saison et bio, ce qui est possible aujourd’hui. Sur ce sujet comme sur d’autres, il serait utile de recueillir les avis des enfants et familles, premiers concernés. Lors du dernier Conseil, il a été proposé une délibération « spectateur solidaire » proposant aux abonné(e)s du Préambule de faire un don, finançant des billets de spectacles pour des familles dans le besoin. Belle idée, soutenue de notre part, qui nous a amené à proposer une motion « Élu(e) solidaire », afin de faire don de la place de spectacle offerte aux élu(e)s chaque année. Curieusement, il n’a même pas été possible de délibérer sur notre proposition. En ce qui nous concerne, le choix est fait, nous montrerons l’exemple.

Tribune libre (Ligné Info n°113)

Avril 2017, à la moitié du mandat que vous nous avez confié, l’heure est au bilan. Droit d’expression et nombre de conseils municipaux réduits de moitié, refus de M. Le Maire de nous intégrer en toute transparence au sein de la commission des Finances, n’empêcheront pas la poursuite de notre mission d’élus de manière constructive et responsable. Constructive, car à l’initiative de débats, d’actions environnementales (modification de la gestion des haies, plantation de « l’arbre pour le climat », conférences interactives, sortie de découverte des Martinets du centre-bourg,…) et en contribuant à la relance du projet de jardin partagé, pédagogique et écologique. Responsable, car attentifs à la maitrise de l’endettement communal, et ne cautionnant pas des hausses fiscales pour les ménages, ni des dépenses inutiles (vidéosurveillance, les problématiques se déplaçant) ou pouvant être décalées dans le temps (nouvel Hôtel de Ville), avec le souhait affiché de Monsieur Le Maire de création d’une commune nouvelle, plaidant pour un débat à venir sur la mutualisation des moyens, évitant à la commune de Ligné de supporter seule certains coûts. L’exercice du débat démocratique continuera donc, nous resterons constructifs dans les sujets comme la révision du PLU, les travaux d’accessibilité, avec pour priorité de défendre l’intérêt général, sans compromettre l’équilibre financier communal. Les services de proximité touchant réellement le quotidien de nos concitoyens, les écoles…ne doivent pas pâtir de l’absence de marge financière à l’avenir, afin de pouvoir réaliser les actions nécessaires d’évolution et d’innovation.


 

site internet mairie